we are athletic

A quel point êtes vous forts mentalement ?

September 15, 2016 par WeAreAthletic - No Comments

A quel point êtes vous forts mentalement ? Avez vous déjà soulevé une barre sans savoir exactement combien il y avait dessus, réalisant APRES que vous avez en fait fait un PR ?
Pourquoi ça ? Comment est ce possible que sans le savoir vous soulevez plus qu’avant ?! La différence entre gagner et perdre est souvent une question de secondes, encore moins, des micro secondes. Comment est ce possible que certaines personnes soient des champions dans leur gym MAIS échouent et tombent sans se relever en compétition ? Tout le monde est un héros dans son propre jardin, où ils se sentent bien, où ils peuvent commencer, arrêter, recommencer comme ils veulent MAIS tombent comme des origami en compétition. Ce qu’il se passe entre les oreilles d’un athlète est souvent la différence entre gagner et perdre.
Donc, à quel point êtes vous mentalement prêt ?

waath throwdownÊtre mentalement fort peut signifier différentes choses pour différente personnes. Est-ce être capable de ne pas lâcher la barre pour les 3 derniers reps ? Est-ce accrocher la personne devant soit jusqu’à la ligne d’arrivée ? Est-ce rester calme et relax sur un event ou une seule faute peut être fatale, comme sur un max effort Handstand Walk ou est ce être capable de maintenir et tenir une cadence infernale sur le rameur ? Chaque personne a sa propre opinion sur ce qu’est la force mentale, généralement dérivée de leur propre expérience.
En général un mental fort se traduit par avoir de la confiance, sans être arrogant. La confiance en ses habilités d’excéder et exceller. Les personnes qui croient en elle même sont capable d’accomplir ce qui parait impossible. Les soldats des force spéciales ont une force mentale incroyable, une résilience et une énorme confiance en soit MAIS ce sont les personnes les plus simples et discrètes du monde. Les sélections des forces spéciales durent entre 1 et 4 semaines. Longues journées, presque pas de nourriture, taches physiques ardues et mentalement et physiquement ignobles, avec presque pas de sommeil. Comment ces personnes arrivent elles à passer à travers ? Car elles sont différentes des autres, elles sont férocement compétitives mais elles ont un désir et une volonté incroyable. Je reviens sur mon exemple de PR. Vous avez fait ce PR car votre esprit ne vous a pas mis hors de portée de l’exercice car vous ne saviez pas combien il y avait sur la barre. Vous êtes capable de ce que vous pensiez incapable car votre esprit n’a pas réalisé que votre corps approchait son pic de performance. Ou ce que vous pensiez être son pic.

Votre corps est limité par votre esprit.

Vous êtes limités par ce que vous pensez être capable de faire. Si vous vous dites que vous ne pouvez pas snatcher 80kg, alors c’est sur à 100% que vous n’arracherez jamais cette barre. MAIS si vous oubliez le poids sur la barre, que vous vous entrainez correctement, souvent, avec des reps plus légères et en vous concentrant sur le PROCESSUS de l’entrainement et votre progression SANS TOUJOURS SE FOCALISER SUR LE RÉSULTAT IMMÉDIAT, vous ALLEZ vous rapprocher petit à petit de ce snatch à 80kg, et le réaliser. Ce qu’il faut retenir : Se focaliser sur le processus et non sur le résultat.

Croyez en vous

Si vous ne pensez pas que vous ne pouvez pas gagner, vous ne gagnerez jamais. Cela ne veut pas dire que vous devez être arrogant. En fait, pensez que vous êtes un gagnant ne veut pas forcément dire que vous êtes sur la première place du podium. Être un gagnant signifie se fixer des objectifs difficilement atteignables mais réalistes et vraiment croire que vous êtes assez bon pour atteindre ses objectifs. Il n’y a AUCUN intérêt à se fixer des objectifs irréalistes que vous n’atteindrez jamais, en vous répétant « Je n’y arriverais pas ». Travaillez dur, petit à petit vers vos buts et croyez au processus et au résultat final. Ce qu’il faut retenir, de Maitre Yoda : « Do. Or do not. There is no try .»

waath throwdown

Prenez du plaisir et et soyez heureux de votre dur travail et sacrifices

Ce point est important. Beaucoup d’athlètes s’entrainent très dur pour des events aussi variés que les Open, la Spartan Race, être bon à la course ou les Regionals. Lorsqu’ils arrivent à la compétition, ils ressentent une nervosité extrême et incontrôlable. Mais pas l’adrénaline qui peut être utilisée de façon positive. Ce stress ne peut être contrôlé. C’est une énergie cachée et qui interfère avec vos performances, et qui empêche vos glandes adrénales de vous surpasser et faire des PR. Vos PR doivent arriver en compétition, pas dans votre box. Vous devez être capable de rassembler suffisamment d’énergie nerveuse pour performer à votre pic SANS que cela vous stress. Cela revient à apprécier le processus, comprendre et réaliser que vous avez fait le travail nécessaire pour en arriver la. S’amuser, être relax va aider votre performance autant que le stress et l’inquiétude vont la dégrader. Ce qu’il faut retenir : Vous avez fait le travail, vous êtes prêts à faire du mieux que vous pouvez, alors APPRÉCIEZ.

Prenez des risques

Je me rappelle d’un poème que j’ai lu il y a des années, appelé « Les gagnants prennent des risques ». La première ligne raconte : « Les gagnants prennent des risques comme tout le monde, un gagnant aura peur d’échouer, mais refusera que la peur le contrôle. »
Qu’est ce que cela veut dire ? Tout le monde est humain, tout le monde a des sentiments, tout le monde, à un moment donné de sa vie, a déjà échoué. Personne n’a appris à marcher en étant enfant et tout de suite après couru un 100m. Tout le monde est tombé et a galéré. La différence entre un gagnant et les autres et que le gagnant croit en sa capacité de performer. Ils croient qu’il peuvent faire ce tacle, rentrer cette balle, marquer ce but ou verrouiller cette barre. Un gagnant va s’avancer vers l’objectif, pas reculer. Ils ne seront PEUT ÊTRE pas toujours gagnants, MAIS cela ne sera pas à cause de la peur, et ils auront une grande satisfaction interne de savoir qu’ils ont tout donné – après tout, perdre fait partie du processus. Vous ne pouvez pas tout gagner MAIS un gagnant sera toujours dans la position où il peut contrôler et créer sa propre destiné.

we are athletic

Le pouvoir de l’esprit sur le corps est un skill que vous devez travailler, où vous pouvez constamment vous améliorer. Lire des biographies d’athlètes, écouter des podcasts et des ebooks de personnes qui ont réussi. Un Ebook que j’ai écouté récemment s’appelait « How Champions Think » de DR Bob Rotella. Même si beaucoup de ces histoires sont à propos du golf, les principes peuvent y être appliqués dans TOUS les sports. Entourez vous de gens positifs et évoluez dans un environnement favorable. Ignorez les voies à l’intérieur de vous disant que c’est impossible. Je vous conseille vivement cet E Book.
Rappelez vous que le succès d’un athlète dépend bien plus que de ses prouesses physiques. Quand vous arrivez à un certain niveau, les athlètes sont tous au même niveau de force et de fitness. Ce qui les différencie ? Le mental. Ne sous estimez jamais l’esprit dans votre quête de réaliser l’impossible et de le transformer en possible.Le pouvoir de l’esprit sur le corps est un skill que vous devez travailler, où vous pouvez constamment vous améliorer. Lire des biographies d’athlètes, écouter des podcasts et des ebooks de personnes qui ont réussi. Un Ebook que j’ai écouté récemment s’appelait « How Champions Think » de DR Bob Rotella. Même si beaucoup de ces histoires sont à propos du golf, les principes peuvent y être appliqués dans TOUS les sports. Entourez vous de gens positifs et évoluez dans un environnement favorable. Ignorez les voies à l’intérieur de vous disant que c’est impossible. Je vous conseille vivement cet E Book.

Rappelez vous que le succès d’un athlète dépend bien plus que de ses prouesses physiques. Quand vous arrivez à un certain niveau, les athlètes sont tous au même niveau de force et de fitness. Ce qui les différencie ? Le mental. Ne sous estimez jamais l’esprit dans votre quête de réaliser l’impossible et de le transformer en possible.