thermal-hand-injury

“BREAK BEFORE YOU’RE BROKEN”

November 17, 2016 par WeAreAthletic - No Comments

Pat Sherwood explique pourquoi aller unbroken n’est pas toujours possible, ni intelligent !!!

hqdefault

” Mais et si je ne peux pas le faire unbroken ? “

J’entends souvent cette question de la part des athlètes lorsqu’ils lisent le WOD du jour. Ils regardent les mouvements, le nombre de répétitions, tout en faisant état de leurs capacités. Un rapide calcul est fait dans leurs têtes. Ils prennent un air contrarié et demandent : “Mais je ne peux pas faire tout ça unbroken ! “

Ma réponse est toujours:  “Alors breakez ! “

Je ne sais pas pourquoi aller unrboken est devenu un truc à la mode, ou combien d’athlètes cela affecte mentalement, mais je pense qu’il est temps de régler le problème une fois pour toutes. Je vais vous donner l’exemple de deux entrainements que j’ai récemment effectué :

 

Exemple 1 

Test 5 du Crossfit Linchpin

For Time :

20 Back Squats 225/155 lbs

2 mile Run

20 Back Squats 225/155 lbs

 

crossfit-hell_0

Lorsque j’ai posté cet entrainement, la question ” Mais et si je ne peux pas le faire unborken? ” a été posé plusieurs fois. J’ai répondu que la description du WOD n’obligeait pas à aller unbroken sur les squats. Peut être que les gens suivent trop d’athlètes des Games sur Instagram et donc se mettent une pression surréaliste. Ou peut être que la pression vient d’ailleurs. Je ne peux pas identifier la source, mais le problème est bien réel.

J’ai également dit aux gens que même si j’étais capable de faire les squats unbroken pour ce wod au moins le premier set je n’avais aucune intention d’utiliser cette stratégie.

Enchainer 20 reps de back squat à 225 lbs aurait été tellement dur que cela aurait complètement détruit mon temps sur 2 mile run et donc mon temps aurait été moins bon sur le WOD. Si je me souviens bien, j’ai découpé les 20 reps en 6-5-3-3-3. Je prenais très peu de repos entre les répétitions. J’ai encore plus breaké le dernier set de squat.

J’aurais pu faire le dernier set en faisant les 20 unbroken ou en faisant 10-10 ou 15-5. Mais pour ce faire, j’aurais du être plus lent sur la course.

Faire quelque chose unbroken ne veut pas nécessairement dire que je vais le faire plus rapidement. Si le but est d’effectuer la tache de la manière plus efficiente possible, alors il ne faut pas aller unbroken.

Faire quelque chose unbroken ne veut pas forcément dire que vous irez plus vite .
Exemple 2

3 rounds for time of :

30 wall balls shots

20 toes to bar
10 front squats 225/155 lbs

astuces-wallball-crossfit

J’ai vite changé mes plans sur ce WOD. Enchainer des reps à 225 lbs au front squat n’est jamais facile, mais c’est un beau challenge. Je savais que même si c’était possible de faire le premier set unbroken, cela ne serait peut être pas très intelligent. Mon plan était donc de faire 5-5 ou 4-3-3 avec peu de repos entre les séries.

J’ai fait les walls balls ( en découpant), puis les toes to bar ( en découpant). J’ai ensuite fait un power clean avec la barre. J’ai tout de suite senti que la barre était super lourde. Je savais que le plan de faire 5-5 était hors de question. Peut être à cause des walls balls avant, des toes to bar ou peut être que j’ai simplement surestimé son fitness. Quelle que soit la raison, j’ai du dévier de mon plan initial.

Plan B : 4-3-3. J’ai fait 4 front squats et ai ensuite dropé la barre. J’étais aussi plus essoufflé que je  l’aurais pensé. Ensuite, je me suis placé, j’ai tiré la barre et elle ma éjecté de 3 mètres. À partir de la, j’ai scalé la charge à 205 lbs. Le WOD est devenu encore plus dur.

J’ai posté l’entrainement sur Instagram chose qui de nos jours est obligatoire. Quelqu’un que je connais a posté ce commentaire “Si tu ne pouvais pas faire 10 reps à 225 lbs facilement, alors pourquoi as tu mis cette charge dans le yod ? Quel est le but de ce wod? “

Cette question m’a fait réaliser que peut être certaines personnes ne réalisent pas qu’il y a beaucoup de manière de programmer des entrainements.

Prenons la première questions. Depuis quand les choses doivent être facile dès le 1er tour ? C’était le but que le WOD soit dur dès le premier tour.

Après le premier tour, les deux suivants devaient sembler très durs. Rien à propos de ce wod n’était facile. Je pensais vraiment que j’étais capable de le faire RX, mai ce n’était pas le cas. Scaler la charge m’a permis de terminer l’entrainement, mais je ne l’ai pas fait non plus unbroken. Tout ne doit pas être unbroken et facile dès le 1er tour.  Parfois, un WOD est censé être unbroken et très rapide, mais ce n’était pas le cas ici.

Question 2

Le but de cet entrainement ? Le fitness.  Je voulais faire travailler les jambes avec un mouvement rapide avec beaucoup de répétitions comme le wall ball, puis taxer la midline et  le grip avec les toes to bar, puis challenger les jambes encore avec des front squats lourds en partant du sol.

Si vous ne pouvez pas faire quelque chose unbroken, ne vous sentez pas dans le besoin de le faire !

Etre fit signifie être complet, versatile, capable et  être prêt pour n’importe quoi. Parfois, la vie envoie des challenges qui sont bien plus durs qu’ils ne le semblent au premier abord. Toutes les tâches de la vie diffèrent de par leurs difficultés et variétés, et nos entrainements doivent donc s’adapter à cet aspect. Nous devons nous exposer à autant de variété de charges, de durée de temps, de répétitions, de pièces d’équipement et autant d’autres facteurs que possible. Cet entrainement était une pièce unique dans un très large puzzle partagé entre des semaines, mois et années de programmation.

Aller unbroken sur un seul mouvement ou sur un wod entier n’est presque jamais demandé. Ces entrainements sont rares. Aller unbroken sur un wod n’est pas souvent le meilleur moyen d’accomplir le travail.  Si vous ne pouvez faire quelques chose unbroken, ne vous sentez pas de le faire. Gérer votre repos au mieux durant le WOD vous permettra d’avoir les meilleurs résultats.

Si vous ne pouvez pas aller unbroken, ne le faites pas !!
À propos de l’auteur :
Pat Sherwood est un analyste des Crossfit Games « Update Show ». Il est un des manageurs de Crossfit Media. Il a fait environ 200 séminaires à travers le monde pour Crossfit Inc et a participé aux Crossfit Games 2009. Il déteste les HSPU et adore les glaces.

Traduction par Tristan Kirchner.