wp3

LE TRAVAIL DU MENTALE

January 12, 2017 par WeAreAthletic - No Comments

LE TRAVAIL DU MENTALE 

Comment réussir à se fixer des objectifs

Apprenez comment construire un mental indestructible, fixer et atteindre vos objectifs ainsi que réussir vos Open.

Le Crossfit est en constante évolution. L’intérêt d’un mental d’acier est également en train de changer. Le temps où seulement être fort mentalement comptait pour arriver au plus haut niveau est désormais révolu. De plus en plus de techniques pour conditionner votre mental, votre vie et vos performances deviennent nécessaires.

« Vous pouvez entrainez trois choses : votre esprit, votre corps, votre attitude » Ben Bergeron

Ben Smith et Katrin Davidsdottir sont des exemples d’athlètes qui possèdent un mental à toute épreuve en compétition. Nous pourrions utiliser beaucoup d’exemples, mais rappelez vous des Crossfit Games de 2015, et écoutez le dialogue entre Ben Smith et Matt Fraser.

Matt Fraser se concentrait beaucoup sur Ben Smith et ses performances. Pendant ce temps la, Ben Smith ne se concentrait que sur lui même, et sur ce qu’il pouvait contrôler.

Un très bon exemple de cela fut pendant l’event avec le Pig. Tout au long du week end, Matt se concentrait de plus en plus sur Ben. Il devenait de plus en plus anxieux, vomissant juste avant chaque épreuve). Ben était confiant, stratégique, et attaqua le Pig calmement.

Matt a galéré avec le Pig. Tellement qu’il a même tenté de faire un Biceps Curl avec ! Évidemment, il a épuisé toute son énergie et son grip pour le reste du WOD, qui comportait des legless rope climb ! Il s’est ressaisi et a tenté d’aller vite, mais cela n’a pas suffi et il n’a pas réussi à terminer le wod.

Matt Fraser a ensuite répété qu’il n’avait jamais essuyé un tel échec. Il a même demandé à Ben Smith comment il avait  réussi à soulever le pig. Ben lui a répondu «  Je me suis juste dit que je retournais une roue de tracteur! «

La préparation de Matt Fraser en 2016 était différente de 2015. Il s’est beaucoup intéressé à la force mentale et s’est entrainé la dessus avec Ben Bergeron. Nous avons tous vu quel résultat cela a donné !

L’esprit est un muscle et il DOIT ETRE ENTRAINÉ. La connaissance est un pouvoir si elle est appliquée. SI elle ne l’est pas, c’est juste de l’information

3 mythes a propos de l’entrainement du mental

Mythe 1 : Cela prend du temps

Nous savons que votre temps est déjà partagé entre l’entrainement et le reste de votre vie. Les outils et les techniques que nous allons développer plus bas peuvent être incorporés pendant votre entrainement et prennent entre 5 et 10 minutes par jour.

Mythe 2 : Les personnes fortes mentalement sont nées comme ça 

Il est facile de croire qu’un mental fort est une caractéristique génétique, que nous possédons à la naissance ou pas. Devinez quoi, c’est un mythe.

Nous sommes tous nés avec différentes capacité physiques et psychologiques, mais le travail mental est construit chaque jour, selon nos expériences. être motivé, réussir à rester calme sous pression, ou maintenir une certaine confiance face à l’adversité sont des skills qui prennent du temps à développer.

Il existe des pratiques mentales que les meilleurs athlètes ont appris à travers l’expérience ou le travail avec des préparateurs mentaux.

Mythe 3 : Cela va marcher tout de suite

Nous savons tous que les capacités physiques prennent du temps à se développer, mais certaines personnes pensent que la force mentale mettrait moins de temps.

Le jour avant une compétition n’est pas le bon moment pour travailler votre mental ! Changeriez vous votre technique au clean and jerk juste avant de tenter une répétition maximale pendant une compétition ? Bien sur que non. C’est parce que vous réalisez qu’après tellement d’heures d’entrainement, vous pouvez vous placer automatiquement, sans avoir à y penser.

Introduire une nouvelle manière de performer un exercice avant une compétition comme les Open peut être désastreux, car cela vous oblige à repenser complètement votre schéma moteur. C’est exactement la même chose pour le travail mental. Cela prend du temps, de l’effort, et cela ne vient PAS vite.

La force mentale et les techniques pour la développer

Si vous vous identifiez avec une de ces phrases, alors vous n’êtes pas seul ! L’entrainement mental et différents exercice peuvent aider à vous améliorer.

  • – Vous n’avez pas de buts prédéfinis ( vous ne savez pas pourquoi vous vous entrainez)
  • Vous êtes meilleurs  à l’entrainement qu’en compétition
  • Vous vous inquiétez de ce que les autres peuvent penser de vous lorsque vous vous entrainez
  • Vous doutez beaucoup sur votre capacité à performer un wod, avant ou pendant
  • Vous pensez que vous allez tirez vos coéquipiers vers le bas si vous ne performez pas bien
  • Vous souffrez d’anxiété, d’inquiétude et de tension excessive avant, pendant et après les  wods de compétition
    • Les anxiétés d’avant-wod ne partent pas après quelques minutes
    • Vous vous attachez beaucoup à la manière dont vous performer
    • Vous ne vous concentrez pas, vous vous entrainez sans penser à l’intensité et et à vos mouvements
    • Vous avez du mal à laisser partir une mauvaise performance, au lieu de prendre la leçon qu’elle vous a apporté

Une des  principales fondations de l’entrainement mental est le principe de GOAL SETTING ( se fixer des objectifs)

GOAL SETTING 

La première étape semble facile, mais, en réalité, se fixer des objectifs peut être très difficile.

J’ai récemment discuté avec des athlètes a propos de leurs objectifs. L’un d’entre deux voulait contribuer au bon placement de son équipe lors des Open de 2017. Lorsque je lui ai demandé quel type de nutrition il suivait, l’athlète m’a répondu que son objectif était de sécher… CE qui est en fait contre productif à sa performance ! Alors, est ce que les Open sont le vrai but.. Ou est ce que c’est d’avoir des abdos?

Se fixer des objectifs est une des stratégies mentales les plus importantes. Tout devient plus facile ensuite : définissez votre objectif, et exécutez le ! Même si c’est plus compliqué que cela, écrire son objectif est une bonne manière de débuter. 

Votre but final devrait à la fois vous terrifier et vous exciter

Votre objectif athlétique devrait vous emmener loin de votre zone de confort. En tant qu’athlète, vous n’avez pas peur de travailler dur, mais nos croyances et nos émotions peuvent souvent intervenir et nous distraire de nos objectifs.

C’est pourquoi nous organisions des work shop et une série d’articles spécifiquement sur le travail du mental et la définition de vos objectifs.

Les principes de Goal Setting qui peuvent vous aider 

Les Open sont dans 6 semaines.  Les Crossfiteurs se préparent et définissent leurs objectifs, leurs attentes. Quelqu’ils soient, quel que soit le temps que vous mettez dans votre programme, nutrition, récupération, ne vous laissez pas absorber de la mauvaise manière par votre objectif. Voici quelques principes que nous apprenons à nos athlètes :

  • Décortiquez votre objectif
  • Nous apprenons à prendre votre objectif et le décortiquer en plusieurs étapes, ce qui vous concentre non pas sur la perfection mais sur le progrès
  • Fixer des objectifs réalistes et difficiles sur du court terme aide à trouver une direction, accroissant ainsi la motivation
  • Se fixer des objectifs aide l’athlète à se concentrer sur sa performance énergétique, dirigeant cette énergie sur la tâche qu’il est en train d’accomplir
  • Même si se concentrer sur la victoire est important, trop y prêter attention peut créer un stress supplémentaire
  • Lorsque les athlètes ne se concentrent pas sur gagner, mais se concentrent sur définir des objectifs réalisables mais difficiles, le challenge sera toujours à la portée de l’athlète et créera une balance positive entre le niveau de l’athlète et le challenge
  • Atteindre de manière consistante ces buts élève la confiance en soit

Définir ses objectifs vous aide à rester vous même, en vous concernant sur vos propres actions et continuer à aller de l’avant de manière affirmée, célébrant chaque petite victoire tout en construisant une base de confiance en soit.

Soyez têtus à propos de vos objectifs, et flexible sur les méthodes pour y parvenir.

Article issu de https://www.boxrox.com/crossfit-mental-conditioning/

Traduction effectuée par Tristan Kirchner