tino-360x360

TRUST THE PROCESS

December 8, 2016 par WeAreAthletic - No Comments

Trust the Process

Si cela fait un moment que vous faites du Crossfit, vous avez surement déjà entendu cette phrase. Mais l’appliquez vous vraiment ? Vous devez croire au processus !
Les athlètes qui réussissent ont toujours une confiance entière en leur coach et au programme. Même si vous avez le meilleur coach et le meilleur programme sur le papier, si vous n’y croyez pas et ne lui accordez pas votre entière confiance, cela ne marchera pas, et vous ne progresserez pas. C’est d’ailleurs l’un des principaux traits que l’on remarque chez les athlètes qui ne réussissent pas à atteindre leurs objectifs : ils ne font confiance à personne et se demandent tout le temps si ils sont dans la bonne direction, se remettant en cause chaque jour. A Invictus, nous pensons que chacun doit faire son travail du mieux possible : le coach doit coacher, et l’athlète doit pratiquer.
Cela ne veut pas dire qu’un athlète ne peut pas poser de questions, faire des compte rendus et proposer des suggestions sur ce qui semble marcher sur lui ou pas. Cela veut dire qu’un athlète ne doit pas forcément chercher à comprendre la logique du programme et les détails comme la répartition des différents systèmes énergétiques, le volume et les charges utilisées. Trop souvent, nous observons des athlètes stresser, pensant qu’ils ne font pas assez d’haltérophilie, de conditionning, ou que le volume est trop bas . Dans ce cas, l’athlète est soit découragé car il pense que ces efforts sont vains, soit il rajoute du travail accessoire en surdosage. Dans le premier cas, l’intensité et la motivation de l’athlète sont au plus bas. Dans le second, l’athlète est potentiellement en surentraînement et risque de se blesser. Rien de tout cela n’est idéal.
Le problème avec les programmes  “Tombola”
Beaucoup d’athlètes ne restent pas assez longtemps sur leurs programmes. Ils passent de programmation en programmation tout en se rajoutant le dernier entrainement vu sur Instagram fait par un athlète des Games. Mais les Open arrivent plus vite que prévu, et ces athlètes se retrouvent a la même place que l’année précédente. Pourquoi ? Parce que ils ont passé une année à s’entraîner n’importe comment, a faire les mêmes entraînements que tout le monde mais mais sans entraîner leurs points faibles.
Ce sur quoi vous devez vous concentrer 
Notre conseil est de chercher et suivre un programme ou un coach qui a déjà fait ses preuves. Un bon coach sera toujours jugé par les athlètes avec lesquels il travaille au jour le jour, et les résultats qu’il leur procure. Il est assez facile d’envoyer à quelqu’un un plan d’entraînement et espérer que ce dernier marche. Le vrai test, c’est de voir si ce plan marche avec les athlètes que vous suivez et côtoyez au jour le jour.
Un aspect extrêmement important est celui de la communication. Que cela soit dans un programme groupé ou un suivi individuel, il doit toujours y avoir un feedback. Si les athlètes ne communiquent pas leurs résultats avec leurs coachs, comment les coachs savent ils si leurs programmes marchent ? C’est un élément très important que beaucoup de gens oublient. Certains pensent que juste faire le programme les rendra meilleurs. Mais qu’en est t’il si vous n’arrivez pas à soulever une charge avec un certain pourcentage indiqué, et que vous ne le communiquez pas ? Dans le cadre d’une bonne progression, vous augmenteriez surement la charge la semaine d’après, mais si il y a un problème, l’athlète se doit de le communiquer au coach, afin que ce dernier puisse ajuster de la bonne manière.
La team Invictus accorde beaucoup d’importance à cet aspect. Communication, résultats, réponse aux postes, visionnage de vidéo.. Beaucoup de moyens sont utilisés,car nous comprenons l’importance de la confiance et de la communication. Cela montre également que nous accordons de l’importance à notre communauté et que nous avons besoin de construire une vraie relation coach-athlète afin que ce dernier puisse être gagnant.
Devenir un grand athlète n’est pas aussi simple que de simplement suivre un programme. Il y a beaucoup de facteurs qui entrent en jeu,  mais le plus important pour nous est que vous fassiez confiance au processus. Cela viendra en trouvant le programme et les coachs appropriés à l’athlète.
“Trust the process” par Tino MARINI Crossfit Invictus
Traduction par Tristan Kirchner